Technologie

Dr Walid Ben Ali : bâtir la chirurgie cardiaque interventionnelle de demain

Fondation - jeudi 7 juillet, 2022

Chirurgien cardiaque au parcours impressionnant, le Dr Walid Ben Ali fait son entrée officielle à l’Institut de Cardiologie de Montréal en avril 2021. Depuis, il s’active à chercher, créer et mettre au point des outils qui pourraient bien révolutionner le monde de la chirurgie cardiaque de demain. Rencontre avec un fervent passionné d’innovation!

Pépinière de premières médicales

Fondation - lundi 4 juillet, 2022

Les Drs Jean-François Tanguay et Philippe Demers racontent comment les équipes de l’Institut repoussent constamment les limites de la cardiologie.

Le patient au cœur des décisions

Fondation - vendredi 13 mai, 2022

Mélanie La Couture, présidente-directrice générale de l’Institut de Cardiologie de Montréal, explique comment l’Institut se positionne pour les années à venir.

La Dre Magali Pham : changer la vie des patients grâce à la radiologie

Fondation - mardi 10 mai, 2022

Radiologiste spécialisée en imagerie thoracique, la Dre Magali Pham intègre la grande famille de l’Institut de Cardiologie de Montréal en 2015. Esprit d’équipe, technologie de pointe, souci de la qualité, tout y est pour que la jeune médecin sociable et dynamique adopte aussitôt son milieu de travail!

Le Dr David Busseuil : vers une médecine personnalisée grâce à la Biobanque

Fondation - lundi 28 mars, 2022

Lorsqu’il atterrit à Montréal en 2005 pour terminer son postdoctorat auprès du Dr Jean-Claude Tardif à l’Institut de Cardiologie de Montréal, le Dr David Busseuil ignore encore qu’il ne reprendra jamais la route du retour vers Dijon. Quelques années plus tard, le voici directeur de la Cohorte hospitalière André et France Desmarais de l’Institut de Cardiologie de Montréal, une impressionnante banque d’échantillons biologiques et de données destinée à la recherche clinique qu’on surnomme la Biobanque.

Le Dr Marquis-Gravel : un bel espoir pour l’avenir de la cardiologie interventionnelle

Fondation - mercredi 12 janvier, 2022

Le Dr Guillaume Marquis-Gravel travaille depuis un an et demi comme cardiologue à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Passionné de recherche et allumé du désir d’améliorer la vie des gens, il nous livre ses réalisations récentes et ses aspirations les plus profondes.

Samantha Robinson : transformer un défi en mouvement d’espoir

Fondation - mercredi 9 juin, 2021

Samantha est née avec une malformation cardiaque : une sténose aortique congénitale. Cette malformation du cœur se traduit par le rétrécissement de la valve qui s’ouvre pour faire passer le sang du ventricule gauche à l’aorte, puis vers le reste du corps. À seulement 13 mois, elle subit sa toute première intervention.

Vers une compréhension accrue des cardiopathies congénitales

Fondation - lundi 31 mai, 2021

En août dernier, la Fondation a annoncé la création de la Chaire de recherche André Chagnon en cardiopathie congénitale à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Cette nouvelle chaire, qui voit le jour grâce à un don de 2 millions de dollars de la société Sojecci, permettra de développer des approches novatrices en matière de prise en charge et de soins pour les patients porteurs d’une cardiopathie congénitale, c’est-à-dire une malformation cardiaque présente dès la naissance.

Les frères Gurman : parcourir le monde à la recherche du meilleur traitement

Fondation - lundi 17 mai, 2021

Les jumeaux Jonathan et Marvin Gurman ont récemment subi une opération pour une sténose de la valve aortique. Après avoir consulté de nombreux médecins étrangers à propos des interventions les plus poussées du domaine, c’est dans leur ville, à Montréal, qu’ils trouvent le meilleur traitement pour eux. À l’Institut, ils rencontrent le Dr Denis Bouchard, pionnier de l’intervention minimalement invasive qu’ils subiront.

Le don à l’image de la vie de Jacques Gendreau

Fondation - jeudi 22 avril, 2021

Jacques Gendreau était suivi à l’Institut pour une fibrillation et une fuite de la valve au ventricule gauche. Afin de remercier l’Institut pour les excellents soins reçus, il a choisi, avant son décès en décembre 2020, d’inclure dans son testament un don à la Fondation. Un geste de cœur inégalé qui permet aujourd’hui à la Fondation de sauver plus de cœurs sensibles.