Nos projets prioritaires

Grâce à l’appui de nos généreux donateurs, les équipes de l’Institut de Cardiologie de Montréal accèdent aujourd’hui à la fine pointe de l’innovation. Merci de nous permettre de repousser les limites de la médecine cardiovasculaire et de changer toujours plus de vies.

Voici les grands projets prioritaires qui nous animent actuellement.

1. Traiter le cœur et aider le cerveau

Responsable du projet : Dre Lena Rivard

La fibrillation auriculaire est un trouble fréquent du rythme cardiaque qui touche environ 700 000 personnes au Canada. Cette maladie cardiovasculaire affecte les deux cavités supérieures du cœur. Ces oreillettes sont les cavités de réception du cœur qui assurent, grâce à des signaux électriques réguliers, la circulation efficace du sang vers les ventricules du cœur puis le reste du corps. En présence de fibrillation auriculaire, les signaux électriques sont rapides, irréguliers et désorganisés, ce qui réduit l’efficacité du cœur à pomper le sang.

Des chercheurs de l’Institut de Cardiologie de Montréal ont lancé BRAIN-AF, la première étude au monde visant à démontrer qu’un traitement anticoagulant pourrait prévenir le déclin cognitif chez les jeunes patients souffrant de fibrillation auriculaire.

en savoir plus sur BRAIN-AF

 

2. Pratiquer des chirurgies minimalement invasives grâce au robot chirurgical

Responsable du projet : Dr Louis P. Perrault

L’Institut de Cardiologie de Montréal est le premier centre au Canada à pratiquer des chirurgies minimalement invasives sur ses patients souffrant de maladies de la valve mitrale ou aortique. Le but? Remplacer ou réparer la valve mitrale ou aortique du patient en minimisant les incisions sur sa peau. Grâce à cette procédure, le patient ne subit pas d’ouverture du thorax, ce qui améliore grandement l’esthétique de plaie et la guérison.

Ses avantages par rapport à la chirurgie traditionnelle comprennent la diminution de la douleur et du saignement per-opératoire, un lever précoce, la réduction de la durée d’hospitalisation, une récupération et reprise des activités plus rapides, une diminution des séquelles pariétales, et une réduction du risque d’adhérences postopératoires.

Depuis l’acquisition du robot chirurgical da Vinci Xi en juin 2017, le département de chirurgie cardiaque de l’Institut de Cardio de Montréal a pu réaliser plus de 140 procédures valvulaires et coronariennes minimalement invasives.

en savoir plus sur la chirurgie robotique

3. Prévenir les malaises cardiaques chez les diabétiques de type 2

Responsable du projet : Dr Jean-Claude Tardif

En novembre 2019, les résultats de l’étude internationale nommée COLCOT ont démontré que la colchicine, en complément aux traitements standards, réduit le risque de récidive d’incident cardiovasculaire chez les patients ayant déjà subi une crise cardiaque.

Pour pousser l’étude encore plus loin, le Dr Jean-Claude Tardif a lancé COLCOT-T2D, le deuxième volet de l’étude. L’objectif : démontrer que la colchicine peut également prévenir les malaises cardiaques chez les diabétiques de type 2.

Les diabétiques sont trois fois plus à risque de mourir d’une maladie du cœur que les non-diabétiques. La recherche en lien avec la cardiologie et le diabète est donc primordiale pour prévenir le développement de maladies cardiovasculaires chez cette population.

en savoir plus sur COLCOT-T2D

 

4. Investir dans le savoir grâce aux programmes de fellowship

Responsables du projet : Dr Peter Guerra, Dr Louis P. Perrault et Dr Yoan Lamarche

Reconnu à travers le monde, le programme de fellowship de l’Institut de Cardiologie de Montréal accueille chaque année une vingtaine de médecins spécialistes étrangers qui souhaitent se perfectionner dans l’une de nos 11 formations spécialisées en soins cardiovasculaires.

En plus d’être une expérience humaine extraordinaire pour ces professionnels de la santé, cette formation complémentaire leur permet de faire une différence dans la vie des 68 000 patients qui franchissent annuellement les portes de notre établissement.

De retour dans leur milieu, les fellows mettent en application l’expertise acquise à l’Institut. Ainsi, ils contribuent au partage des meilleures pratiques et à l’amélioration continue des soins prodigués aux patients.

en savoir plus sur le programme de fellowship

5. Approfondir la médecine personnalisée pour mieux soigner les patients

Responsable du projet : Dre Marie-Pierre Dubé

La médecine de précision, également appelée médecine personnalisée, permet de faire une caractérisation fine du patient. Elle est notamment basée sur une analyse génétique qui permet d’optimiser les soins et l’efficacité des médicaments.

Les études génomiques sont possibles grâce à l’énorme progrès technologique en médecine de précision. Pour réaliser de telles avancées médicales, un appareil robotisé à la fine pointe de la technologie est utilisé : le séquenceur d’ADN NovaSeq 6000. Cet appareil robotisé permettra à l’équipe de recherche de demeurer chef de file dans le domaine de la médecine de précision.

en savoir plus sur le séquenceur d'ADN NovaSeq 6000

6. L’enseignement par simulation pour former la relève

Responsable du projet : Dr Serge Doucet

La simulation est une méthode d’apprentissage qui s’est imposée dans plusieurs domaines. Elle connaît une forte croissance ces dernières années en enseignement de la médecine, ou plusieurs publications ont démontré son importance, suggérant qu’elle peut réduire les erreurs lors d’interventions médicales réelles.

Afin de poursuivre notre mission d’éducation et continuer de figurer parmi les leaders mondiaux en enseignement de la cardiologie d’intervention, nous souhaitons faire l’acquisition d’un simulateur de cathétérisme cardiovasculaire ANGIO Mentor™ équipé de plusieurs modules d’apprentissage. Cet appareil à la fine pointe de la technologie sera intégré au Programme d’enseignement par simulation du tout nouveau Centre de formation et d’excellence en santé cardiovasculaire.

en savoir plus sur le simulateur de cathétérisme

 

Pour discuter plus en profondeur de ces projets novateurs, communiquez avec Yannick Elliott, vice-président, développement philanthropique, au 514 376-3330, poste 2205 ou au yannick.elliott@icm-mhi.org.

Manuvie triple votre don*!

Donnez pour la recherche. Chaque don sera TRIPLÉ par Manuvie*.

je donne

 

*Jusqu’au 31 décembre 2021, jusqu’à concurrence de 100 000$

Manuvie, Manuvie & M stylisé, et le M stylisé sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence. © 2021 La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers, 2021. Tous les droits sont réservés.