Stress

La tête et le cœur, deux grands alliés

Fondation - jeudi 21 juillet, 2022

Pendant qu’on s’occupe du cœur des patients, la Dre Judith Brouillette, cheffe du département de psychiatrie de l’Institut de Cardiologie de Montréal, veille à leur santé mentale.

La prévention : une clé pour la santé cardiaque et cérébrale

Fondation - mercredi 27 avril, 2022

« On peut se demander pourquoi une institution comme la nôtre, consacrée au cœur, étudie le cerveau, reconnaît d’emblée le neuropsychologue. En fait, la santé du cœur et celle du cerveau vont de pair. Ce qui est bon pour l’un l’est aussi pour l’autre. » C’est ce qui motive le Dr Bherer à chercher des moyens de prévention qui agissent sur ces deux organes centraux.

La Dre Judith Brouillette : une psychiatre qui veille sur les travailleurs de la santé

Fondation, en collaboration avec la Dre Judith Brouillette, chef du département de psychiatrie à l'Institut - mardi 12 janvier, 2021

La Dre Judith Brouillette, cheffe du département de psychiatrie à l’Institut de Cardiologie de Montréal, redouble d’ardeur pour trouver des moyens de préserver la santé psychologique des professionnels et des travailleurs de la santé. Voici un aperçu de son travail de recherche innovant et de son parcours plus qu’impressionnant.

5 trucs pour gérer son stress en temps de crise et garder son cœur en santé

Fondation, en collaboration avec la Dre Judith Brouillette, chef du département de psychiatrie à l'Institut - lundi 7 septembre, 2020

Saviez-vous que le stress a un effet direct sur la santé du cœur? Bien qu’il soit vital pour la santé, le stress peut être néfaste s’il devient chronique. Voici 5 trucs pour contrôler votre stress et garder votre cœur en santé.

Le yoga et la santé du cœur : quand namasté rime avec santé

Fondation - vendredi 26 juin, 2020

Pour avoir une bonne santé cardiovasculaire, un mode de vie sain et actif est primordial. Pour les fervents de sport, c’est simple : une petite saucette à la piscine sur l’heure du dîner, une séance de cardiovélo après le travail ou une bonne marche santé en soirée et le tour est joué. Mais qu’en est-il des personnes qui n’ont pas la capacité ou d’intérêt pour la pratique d’exercices physiques soutenus comme le vélo, le jogging ou les arts martiaux?