Le yoga et la santé du cœur : quand namasté rime avec santé

Fondation

Accueil > Blogue > Le yoga et la santé du cœur : quand namasté rime avec santé

Pour avoir une bonne santé cardiovasculaire, un mode de vie sain et actif est primordial. Pour les fervents de sport, c’est simple : une petite saucette à la piscine sur l’heure du dîner, une séance de cardiovélo après le travail ou une bonne marche santé en soirée et le tour est joué. Mais qu’en est-il des personnes qui n’ont pas la capacité ou d’intérêt pour la pratique d’exercices physiques soutenus comme le vélo, le jogging ou les arts martiaux? Nous leur suggérons de se tourner vers des activités à basse intensité comme le yoga, la méditation ou le tai-chi qui pourraient être la clé du succès.

Activité à basse intensité : l’alternative gagnante

Ces activités à basse intensité sont axées sur la respiration, la concentration et la flexibilité plutôt que sur la musculation, la coordination et la force, qu’on travaille davantage lors d’activités à haute intensité. Par contre, il ne faut pas minimiser les  bienfaits de ces sports qui sont pratiqués depuis bien longtemps. Des études récentes démontrent d’ailleurs que les avantages de ces activités physiques, notamment la détente, la gestion du stress, la souplesse et le tonus musculaire, apportent leur lot de bienfaits au cœur. Elles ont même prouvé que le yoga et la méditation peuvent diminuer les facteurs de risques associés aux maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, le diabète de type 2, l’obésité et le stress.

La respiration : un aspect clé pour diminuer le stress

Cette action d’apparence toute simple que nous faisons sans même y penser, la respiration, est au cœur des bienfaits procurés par le yoga. Dans la pratique de ce sport, on préconise une respiration lente et méditative, ce qui permet aux yogis de se détendre et de diminuer leur anxiété. Le stress favorise les maladies cardiovasculaires : il n’est donc pas étonnant que nous puissions faire un rapprochement entre la pratique du yoga et la diminution des risques de développer de telles pathologies.

Un autre point à considérer est que le travail simultané de la respiration et de la musculation provoque un apport plus élevé en oxygène au corps, ce qui aide à faire descendre la pression artérielle.

Prendre le temps de prévenir les troubles cardiaques

Il est vrai qu’entre le métro, boulot, dodo, le temps nous manque souvent. Mais, est-ce une véritable raison pour ne pas prendre soin de soi? Fini les excuses! Le yoga est un bon exercice peu coûteux qu’on peut pratiquer facilement à la maison. Nul besoin de matériel encombrant ou sophistiqué : vous aurez seulement besoin d’un tapis, d’une bouteille d’eau et de votre zen-attitude!

Vous êtes sensible aux besoins des patients et souhaitez soutenir la prévention?

faites un don

Vous aimez ce que vous lisez?

Découvrez plus de témoignages inspirants, de conseils sur la santé du cœur et de projets porteurs d’espoir en vous inscrivant à notre infolettre.

Ce champ est requis
Ce champ est requis
Ce champ est requisAdresse courriel invalide

Ce champ est requis
Please leave this field empty