Étude COLCOT : une découverte mondiale effectuée à l’Institut de Cardiologie de Montréal

Fondation

8 octobre 2020 | Recherche et réalisations

C’est connu, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de décès au monde. Au Canada, elles sont également les premières responsables des décès chez les femmes. La crise cardiaque, à elle seule, est la cause de près du quart des décès.

Devant ce constat alarmant et dans l’espoir de trouver de nouvelles solutions pour traiter les patients, des chercheurs de l’Institut de Cardiologie de Montréal ont lancé en 2014 une vaste étude internationale nommée COLCOT (COLchicine Caradiovascular Outcomes Trial). L’objectif : déterminer si la colchicine, un médicament déjà accessible en clinique, pouvait prévenir les crises cardiaques chez les patients qui avaient déjà subi de tels incidents.

Comprendre la crise cardiaque

Pour découvrir pourquoi les chercheurs du plus grand centre de recherche en cardiologie au Canada se sont intéressés à la colchicine, il est important de bien comprendre l’infarctus du myocarde, communément appelé la crise cardiaque.

Ce problème de santé grave, pouvant entraîner la mort, résulte du blocage d’une artère coronaire dont le rôle principal est d’alimenter le cœur en oxygène. Ce blocage est souvent causé par l’athérosclérose, c’est-à-dire une plaque importante de gras qui empêche le sang de circuler vers le cœur. Cette inflammation de l’artère est très dangereuse puisqu’elle limite la capacité du cœur à pomper le sang dans le reste du corps.

Les premiers signes annonciateurs de la crise cardiaque sont une douleur vive à la poitrine, au cou ou au bras, accompagnée ou d’essoufflement. Si vous ressentez ces symptômes, vous devez immédiatement composer le 911.

Qu’est-ce que la colchicine?

Puisque l’inflammation des artères coronariennes augmente drastiquement le risque de crises cardiaques, les chercheurs de l’étude COLCOT se sont concentrés sur la colchicine pour mesurer le potentiel de ralentir ou d’arrêter l’inflammation cardiovasculaire.

Ce médicament, administré par voie orale, existe depuis de très nombreuses années et était jusqu’alors prescrit pour traiter la péricardite, la goutte et la fièvre méditerranéenne familiale. En plus de présenter plusieurs avantages pour les patients, dont celui d’être très sécuritaire, la colchicine a un potentiel énorme pour les systèmes de santé publics, car elle est très peu dispendieuse.

La colchicine, ajoutée aux traitements standards comme l’aspirine et les statines, joue un rôle préventif indubitable chez les patients, les rendant moins à risque de subir d’autres événements cardiovasculaires.

Une percée mondiale en médecine cardiovasculaire

L’étude COLCOT s’est déroulée sur 5 ans et était dirigée par le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Les résultats ont été dévoilés en novembre 2019 dans le prestigieux New England Journal of Medicine. Cette découverte montréalaise en médecine cardiovasculaire a suscité l’intérêt des spécialistes de la santé des quatre coins du monde!

En effet, cette étude de grande envergure, à laquelle ont participé 4745 patients traités dans 167 hôpitaux de 12 pays, a confirmé que la colchicine permettait de réduire significativement les risques d’un premier événement cardiovasculaire et les risques de l’ensemble des événements cardiovasculaires chez les patients ayant subi une crise cardiaque.

Un réel espoir pour les patients

À l’Institut, le patient est au cœur des priorités. Cette percée mondiale en cardiologie souligne une fois de plus l’importance de soutenir financièrement la recherche clinique et fondamentale pour atteindre les plus hauts standards d’excellence dans la lutte aux maladies cardiovasculaires.

Grâce au dévouement des donateurs qui ont rendu cette étude possible et au savoir-faire spécialisé des chercheurs, les patients ayant subi une crise cardiaque ont maintenant un réel espoir de voir leur santé s’améliorer.

Chaque année, des projets novateurs se réalisent à l’Institut. Découvrez les autres réalisations rendues possibles grâce à vos généreux dons.

Vous êtes sensible aux besoins des patients et souhaitez soutenir la recherche?

faites un don

Vous aimez ce que vous lisez?

Découvrez plus de témoignages inspirants, de conseils sur la santé du cœur et de projets porteurs d’espoir en vous inscrivant à notre infolettre.

Je veux recevoir l’infolettre de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Please leave this field empty

Manuvie triple votre don*!

Donnez pour la recherche. Chaque don sera TRIPLÉ par Manuvie*.

je donne

 

*Jusqu’au 31 décembre 2021, jusqu’à concurrence de 100 000$