Questions et réponses : la COVID-19 et la santé du cœur

Fondation, en collaboration avec le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l'Institut

Accueil > Blogue > Questions et réponses : la COVID-19 et la santé du cœur

La COVID-19 a drastiquement changé nos vies dans les derniers mois. Comme il est parfois difficile de démêler le vrai du faux dans les informations relayées, le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal, fait le point sur ce nouveau coronavirus et les maladies cardiovasculaires.

La COVID-19 est-elle dommageable pour la santé du cœur?

La COVID-19 est une nouvelle maladie que nous connaissons un peu mieux chaque jour depuis son apparition en décembre 2019. Bien qu’elle soit causée par un virus respiratoire, nous constatons maintenant qu’elle s’attaque également à d’autres organes comme le système digestif, les reins, le cerveau et le cœur. Ceci est dû en partie au fait qu’elle peut causer des désordres de coagulation chez les patients atteints.

Bien que la maladie attaque principalement les poumons, nous observons, dans de rares cas, la formation de caillots sanguins dommageables pour les autres organes. Ces caillots peuvent être extrêmement néfastes pour la santé, et même mettre en danger la vie du patient.

Dans le cas du cœur, la situation devient dangereuse lorsqu’un caillot se déplace dans les vaisseaux sanguins et qu’il se loge dans le ventricule droit pour finalement bloquer les artères pulmonaires.

La COVID-19 peut-elle causer des AVC?

Les plus récentes données démontrent que la COVID-19 peut entrainer une obstruction des artères principales alimentant le cerveau. Les observations et les études menées au cours des derniers mois tendent à illustrer que les désordres de coagulation sont une conséquence fréquente de la maladie, et qu’elles entrainent souvent des complications graves, comme l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ont-elles plus de risques d’être aux prises avec des complications graves?

Les maladies cardiovasculaires, tout comme d’autres maladies chroniques, sont des facteurs pouvant aggraver les symptômes et les dommages causés par le virus chez un patient. Les études démontrent d’ailleurs que les personnes ayant contracté la COVID-19 et étant déjà atteintes d’une condition chronique sous-jacente avaient un risque accru de développer des complications graves et, par le même fait, avaient un taux de mortalité plus élevé.

Quels sont les problèmes de santé qui peuvent aggraver les effets secondaires de la COVID-19?

Les problèmes de santé qui entrainent le plus souvent des complications chez les patients sont l’hypertension, le diabète de type 2, l’obésité et les maladies cardiovasculaires. Toutefois, d’autres troubles associés peuvent augmenter le risque de développer des symptômes graves, comme le cancer.

Je suis atteint d’une maladie cardiovasculaire et sous médication. Dois-je arrêter de prendre mes médicaments?

Vous ne devriez en aucun cas arrêter de prendre votre médication sans en avoir parlé à votre médecin. Il sera en mesure de vous rassurer sur la marche à suivre, et de changer votre médication si nécessaire. L’arrêt de la prise de votre médication, sans consultation d’un professionnel de la santé, pourrait faire plus de dommage que la contraction de la maladie en soi.

Je suis suivi à l’Institut de Cardiologie de Montréal, mais j’ai peur de me rendre dans les hôpitaux. Devrais-je annuler mes rendez-vous et les remettre à plus tard?

Bien que la pandémie actuelle soit préoccupante et anxiogène, il est essentiel de prendre soin de la santé de votre cœur, car les autres maladies continuent d’exister. Soyez assuré que toutes les mesures sanitaires les plus strictes sont mises en place à l’Institut afin de vous recevoir en toute sécurité.

Je suis atteint d’une pathologie pouvant aggraver la maladie. Que dois-je faire pour prévenir des complications?

Le lavage des mains et le port du masque restent les mesures les plus efficaces pour diminuer le risque de contracter la COVID-19. Respectez les recommandations de la santé publique : portez le masque dans les endroits publics, pratiquez la distanciation sociale, et réduisez vos contacts sociaux en personne au maximum. Finalement, n’oubliez pas de bien dormir, de bien manger, et de pratiquer de l’activité physique au quotidien.

Vous êtes sensible aux besoins des patients et souhaitez soutenir la prévention?

faites un don

Vous aimez ce que vous lisez?

Découvrez plus de témoignages inspirants, de conseils sur la santé du cœur et de projets porteurs d’espoir en vous inscrivant à notre infolettre.

Ce champ est requis
Ce champ est requis
Ce champ est requisAdresse courriel invalide

Ce champ est requis
Please leave this field empty