Chirurgie robotique

L’Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment à dépasser les limites de la science afin de prodiguer des soins à la fine pointe du savoir et de la technologie à ses patients.

Réelle référence en chirurgie cardiovasculaire à travers le monde, l’Institut investit dans les technologies et le savoir-faire afin de constamment améliorer les traitements. C’est par l’innovation et la médecine de pointe que l’Institut entend poursuivre sa mission première : sauver plus de vies en luttant contre la première cause de mortalité au monde, les maladies cardiovasculaires.

L’excellence en chirurgie

En 2006, l’Institut est devenu le premier centre au Canada à pratiquer des chirurgies de type minimalement invasive sur ses patients souffrant de maladies de la valve mitrale ou aortique. Le but de cette chirurgie est de remplacer ou réparer la valve mitrale ou aortique du patient. L’objectif spécifique de cette procédure est de minimiser les incisions sur la peau du patient. Grâce à cette procédure, le patient ne subit pas d’ouverture du thorax, ce qui améliore grandement l’esthétique de plaie et la guérison.

Pour le patient, ce type de chirurgie fait toute la différence. Ses avantages par rapport à la chirurgie traditionnelle sont intéressants :

  • Diminution de la douleur
  • Diminution du saignement per-opératoire
  • Lever précoce
  • Réduction de la durée d’hospitalisation
  • Récupération et reprise des activités plus rapides
  • Diminution des séquelles pariétales : cicatrices
  • Réduction du risque d’adhérences postopératoires

Acquisition du robot chirurgical da Vinci Xi

Dans la continuité du programme de chirurgie minimalement invasive, l’Institut de Cardiologie de Montréal a fait l’acquisition d’un robot chirurgical da Vinci Xi qui a permis d’améliorer l’efficacité des traitements et d’offrir des soins à la fine pointe de la technologie.

Le robot chirurgical da Vinci Xi est un prolongement naturel des yeux et des mains du chirurgien à l’intérieur du patient. Il permet aux chirurgiens qui le manipulent d’opérer avec une précision et un contrôle inégalés.

Facile à utiliser et optimisé pour l’enseignement, le système chirurgical da Vinci Xi permet aux chirurgiens d’atteindre de meilleurs résultats chirurgicaux et, graduellement, le temps opératoire. Il permet également l’avancement de la chirurgie minimalement invasive comme jamais auparavant en offrant un accès anatomique révolutionnaire, une vision 3D HD d’une grande clarté et une plateforme conçue pour les technologies avancées.

Le succès incontestable du robot chirurgical da Vinci Xi à l’Institut

Depuis l’acquisition du robot chirurgical en juin 2017, le département de chirurgie cardiaque de l’Institut de Cardiologie de Montréal a pu réaliser plus de 140 procédures valvulaires et coronariennes minimalement invasives.

Le programme de chirurgie robotique a atteint un niveau de productivité digne des grands centres de cardiologies américains, un accomplissement exceptionnel.

Désormais, ce sont deux chirurgiens et cinq infirmières, formés spécialement pour la chirurgie robotique, qui opèrent la machine afin de sauver plus de vie tous les jours.

Contrairement à la majorité des centres nord-américains équipés d’un robot chirurgical, l’Institut réalise deux types de procédures grâce au robot : la chirurgie valvulaire et la chirurgie coronarienne.

À ce jour, le taux de réussite de la chirurgie valvulaire assisté par robot est de 100 %.

Un pôle d’excellence en chirurgie à l’Institut

Afin de devenir le pôle d’excellence en chirurgie robotique au Canada, l’Institut de Cardiologie de Montréal vise à continuer ses investissements en robotique afin d’augmenter le nombre de chirurgies possibles. La création d’un pôle d’excellence à l’Institut permettra à un plus grand nombre de cœurs sensibles d’avoir accès à des soins de la plus grande qualité et de la plus grande sureté.

En continuant d’investir dans la chirurgie robotique, l’Institut se positionne parmi les plus grands centres spécialisés au monde, au bénéfice de tous les Québécois. Compte tenu de l’utilisation accrue du robot, l’Institut doit également s’assurer de maintenir un niveau et une qualité de service irréprochables.

La création du pôle d’excellence en chirurgie robotique permettra à l’équipe de professionnels de l’Institut de mettre à profit son expertise afin de sauver toujours plus de vies.

Responsable du projet

Dr Louis P. Perrault
Chef, département de chirurgie à l’Institut de Cardiologie de Montréal

Sur le même sujet :

 

Manuvie triple votre don*!

Donnez pour la recherche. Chaque don sera TRIPLÉ par Manuvie*.

je donne

 

*Jusqu’au 31 décembre 2021, jusqu’à concurrence de 100 000$