Le département de chirurgie implante une nouvelle prothèse aortique biologique

8 juin 2021

Première canadienne à l’Institut de Cardiologie de Montréal

L’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) annonce que le département de chirurgie a implanté une nouvelle prothèse aortique biologique chez un patient en première canadienne. Ce dispositif médical, à la fine pointe de la technologie, permet de réduire le temps d’intervention et le risque de complications, en plus d’offrir aux patients une meilleure qualité de vie.

« Les patients nécessitant ce type d’opération chirurgicale ont typiquement moins de 65 ans », souligne le Dr Philippe Demers, chirurgien cardiaque à l’ICM. « Cette nouvelle prothèse biologique permet à ces jeunes patients encore actifs de maintenir leur mode de vie, car elle ne nécessite aucune prise de médicaments anticoagulants. »

Maladies de la valve aortique

Le cœur est divisé en quatre cavités, chacune dotée d’une valve permettant de contrôler le débit sanguin. Parmi celles-ci, la valve aortique contrôle la circulation du sang du ventricule gauche vers l’aorte, soit l’artère principale du corps. Cette valve s’ouvre pour expulser le sang riche en oxygène, du cœur vers le reste du corps, et se referme pour éviter que le sang fasse le trajet inverse et se mélange avec le sang pauvre en oxygène.

Les maladies de la valve aortique surviennent lorsque la valve de l’aorte n’arrive plus à s’ouvrir ou se refermer correctement. Généralement causées par une malformation présente depuis la naissance, une infection de l’endocarde (les couches intérieures du cœur), au vieillissement ou encore à la suite d’une fièvre rhumatismale contractée dans l’enfance, elles peuvent entraîner l’insuffisance cardiaque ou une hypertrophie du cœur, c’est-à-dire l’accroissement de la taille du cœur.

apprenez-en plus sur le site Web de l'Institut

 

Restez à l’affût!

En vous inscrivant à l’infolettre, vous recevrez les dernières nouvelles de la Fondation directement dans votre boîte courriel.

Je veux recevoir l’infolettre de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Please leave this field empty