Questions et réponses : le diabète de type 2

Fondation, en collaboration avec le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l'Institut

12 novembre 2020 | Comprendre les maladies cardiovasculaires

Le diabète de type 2 est préoccupant : il est la cinquième cause de mortalité prématurée dans le monde, entre autres en raison des conséquences qu’il peut avoir sur la santé du cœur. Le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal, répond à toutes vos questions sur cette maladie qui touche environ 422 millions d’adultes dans le monde.

Qu’est-ce que le diabète de type 2?

Le diabète de type 2 est une maladie chronique résultant majoritairement des mauvaises habitudes de vie du patient. Il se définit par une hyperglycémie, c’est-à-dire un excès de glucose (sucre) dans le sang. Cet excès est causé par une résistance à l’insuline. Dans les faits, le corps du patient continue de produire de l’insuline, mais les organes sont devenus résistants à cette hormone. Ils perdent donc, avec le temps, leur capacité à faire entrer le sucre dans les cellules du corps humain, ce qui entraîne une augmentation de la glycémie.

Le pancréas du patient tente d’abord de pallier cette résistance en produisant plus d’insuline qu’en temps normal. Mais plus le temps passe, plus le pancréas s’épuise. Cela mène à l’arrêt de la production d’insuline. C’est à ce moment que le patient est atteint de diabète.

Quelle est la différence entre le diabète de type 1 et de type 2?

Contrairement au diabète de type 2, le diabète de type 1 n’est pas causé par les mauvaises habitudes de vie du patient. Dans les faits, on ignore encore aujourd’hui sa cause exacte. Il est généralement diagnostiqué avant la vingtaine, et environ 10% de la population en serait atteinte.

Ce type de diabète est causé par l’arrêt de la production d’insuline par le pancréas. Le traitement consiste à s’injecter des doses d’insuline tous les jours pour combler le rôle du pancréas qui ne remplit plus sa fonction.

Quels sont les facteurs de risque qui peuvent mener au diabète de type 2?

Les causes sont variées, et c’est souvent la multiplication de plusieurs facteurs qui font qu’une personne développera la maladie. Parmi ceux-ci, on compte :

  • Le surpoids
  • La mauvaise alimentation
  • La sédentarité
  • L’hypertension artérielle est souvent associée à la résistance à l’insuline et au diabète
  • L’âge: plus on vieillit, plus les chances de souffrir de cette maladie augmentent

Quels sont les symptômes du diabète de type 2?

Les symptômes liés au diabète sont causés par un taux de sucre dans le sang se situant au-delà de la normale. C’est ce qu’on appelle l’hyperglycémie. Les signes les plus fréquents pouvant mener à un diagnostic d’hyperglycémie sont :

  • Une fatigue inhabituelle
  • Des envies d’uriner plus fréquentes
  • Une soif intense
  • Une sécheresse buccale
  • Une vision trouble
  • Une augmentation de la faim
  • Une irritabilité

Si l’hyperglycémie persiste sans être traitée, des symptômes plus inquiétants peuvent se développer, tels que :

  • Une perte de poids sans raison apparente
  • Une infection des organes génitaux
  • Une infection de la vessie

Que dois-je faire si je crois avoir le diabète?

Si un ou plusieurs des symptômes énumérés plus haut se manifestent, la première chose à faire est d’en parler avec votre médecin. Il demandera une prise de sang pour mesurer le taux de sucre dans le sang (glycémie), s’il croit pertinent de le faire. Cet échantillon sanguin permettra d’identifier une hyperglycémie, si tel est le cas. Toutefois, si vous présentez des symptômes plus importants, rendez-vous à l’urgence.

Quelles sont les complications possibles quand on souffre de diabète de type 2?

Les maladies cardiovasculaires sont les principales complications possibles, et la principale cause de décès chez les patients souffrant de diabète de type 2. Dans les faits, l’hyperglycémie chronique cause des dommages aux vaisseaux sanguins. C’est ce qui peut entraîner, à long terme, des dommages au cœur.

Le diabète de type 2 peut également être à l’origine de complications aux reins, aux yeux et aux nerfs.

Comment puis-je réduire les risques de complications dues au diabète de type 2?

Afin de minimiser les chances de développer des complications, portez une attention particulière à quatre sphères de votre mode de vie :

  • L’alimentation: vous devriez avoir une alimentation de qualité, c’est-à-dire une consommation élevée en fruits, légumes, grains entiers, noix et oméga-3. Vous devriez également réduire votre consommation de viande rouge, de charcuteries, de boissons sucrées et de sel.
  • L’activité physique: essayez de bouger tous les jours pendant au moins une vingtaine de minutes. L’activité choisie peut être d’intensité modérée à vigoureuse. Faire de l’exercice est bénéfique pour la régularisation de votre glycémie. C’est donc une bonne stratégie à adopter si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour prévenir ou amoindrir votre diabète.
  • L’absence de tabagisme: le tabac est nocif pour votre santé en général. Si vous fumez, vous devriez prendre des mesures pour réduire votre consommation dans le but de cesser complètement de fumer.
  • La consommation d’alcool: limitez votre consommation d’alcool à 1 verre ou moins par jour pour les femmes, et 1 à 2 verres par jour pour les hommes. Il est important de ne pas boire tous les jours.

Existe-t-il un traitement contre le diabète de type 2?

Oui. Le diabète de type 2 était jusqu’à récemment considéré comme étant une maladie irréversible. Des études récentes ont démontré que plusieurs patients ont pu obtenir une rémission de leur diabète ou ont pu améliorer grandement leur condition en apportant des changements majeurs à leur mode de vie. Ces changements, qui mènent à une perte de poids, permettent dans certains cas de normaliser la glycémie sans médicaments et de créer une rémission partielle ou complète du diabète.

Vous êtes sensible aux besoins des patients et souhaitez soutenir la prévention?

faites un don

Vous aimez ce que vous lisez?

Découvrez plus de témoignages inspirants, de conseils sur la santé du cœur et de projets porteurs d’espoir en vous inscrivant à notre infolettre.

Je veux recevoir l’infolettre de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Please leave this field empty

Manuvie triple votre don*!

Donnez pour la recherche. Chaque don sera TRIPLÉ par Manuvie*.

je donne

 

*Jusqu’au 31 décembre 2021, jusqu’à concurrence de 100 000$